christian cafe fr reviews

L’amour sous algorithme, un film de Jerome Clement-Wilz, est une exploration de l’impact des technologies sur les vies perso.

L’amour sous algorithme, un film de Jerome Clement-Wilz, est une exploration de l’impact des technologies sur les vies perso.

Librement adequat du livre eponyme de Judith Duportail*, il raconte une retrouve banale du XXI e siecle, un rendez-vous donne un matin via Judith elle-meme a un homme

Resume A l’issue d’une enquete de diverses mois sur le fonctionnement des applications de rencontre, leurs algorithmes et Notre facon dont ceux-ci ont la possibilite de reproduire des inegalites de genre, Judith Duportail avait ete Notre premiere utilisatrice a recuperer l’integralite des precisions personnelles collectees par l’application Tinder, au cours de quatre ans d’utilisation. Soit plus de huit cents pages de dialogues et d’actions de Judith sur l’application.

Ce documentaire se concentre via le « Match 664 », le 664 e « match » de Judith avec un homme concernant une telle application. Le 22 fevrier 2017 a 08.45, elle invite cet homme a venir chez i§a. Le film commence alors que l’echange vient de se produire et s’acheve i  l’instant ou Judith ouvre J’ai porte de son appartement Afin de l’accueillir. Moyen qu’elle traverse le couloir pour aller lui ouvrir, nous plongeons dans un univers interieur et fantasme, celui de le interiorite, de l’ensemble de ses doutes, espoirs et craintes, des questionnements sur ces technologies.

En parallele, de professionnels analysent des informations de cette retrouve, decryptent le fonctionnement des algorithmes, les biais de genre qu’ils renforcent et leur impact concernant des vies amoureuses et sociales : Guillaume Chaslot, algorithmicien, Marie Bergstrom, sociologue, Thu Trinh-Bouvier, Albertine Meunier et Sylvie Tissot, ingenieures, Ana Lutzky, journaliste data, Clementine Lalande, PDG de la application de rencontre, et Isabelle Collet, informaticienne et professeure a l’universite de Geneve.

L’amour sous algorithme nous donne, ainsi, a saisir votre que ce genre d’interaction, breve et unique, nous evoque des amours contemporaines.

Notes d’intention

Jerome Clement-Wilz, realisateur et coauteur du documentaire

« Lorsque J’me suis attele avec Judith a l’adaptation de son livre L’amour sous algorithme, peu de films documentaires avaient donne corps au monde “virtuel”. Ce nouveau monde est abstrait, alors il a fallu le rendre tangible : Pour cela, nous rentrons dans l’intimite d’une rencontre reelle, scrutee concernant le film avec des scientifiques.

Ce nouveau monde est un labyrinthe, ainsi, nous n’avons pas de lampe de poche. J’ai voulu mettre en scene une plongee dans “la matrice”, montrer votre que votre monde https://besthookupwebsites.org/fr/christian-cafe-review/ inconnu peut avoir de fascinant et d’effrayant. Travailler la bande-son avec Rone, maitre d’la musique electronique, et filmer dans l’architecture futuriste de Niemeyer, m’ont permis de donner corps a l’inconscient algorithmique.

Ce film parle de determination, technologique certes, mais egalement sociologique ou psychologique. Ainsi, plus qu’uniquement scientifique, ce documentaire est existentiel : sommes-nous libres de les actions ? Une retrouve est-elle si unique, magique qu’on le crois ? »

Judith Duportail, journaliste, autrice de L’amour sous algorithme et coautrice du documentaire

« Un matin, j’ai voulu vivre l’experience Tinder ultime, voir ce que ca faisait de “commander” une relation avec un individu tel on commande une pizza. J’ai ecrit a 1 homme, le 664 e avec qui j’echangeais sur l’application : “Rapporte-moi un sirop et 1 orgasme.” Sur le moment, J’me suis dit que c’etait votre que faisaient ces dames fatales, ces dames liberees ! Ce que demontre notre film, comme le livre auparavant, c’est que ce fantasme n’est nullement le mien, il m’a ete dicte par des applications de rencontre. A travers nos observations proposees, ma reflexion sur mon experience et le temoignage d’autres utilisateurs des outils technologiques, nous demontrons combien ces applications faconnent nos imaginaires amoureux, affectifs et notre vision de votre qu’est etre libre, moderne, fun. Eriger la consommation sexuelle sans attache tel la seule forme de liberte reste un mensonge qui ne profite qu’a l’industrie de la retrouve. »

Apres la diffusion du documentaire, Sophie Drucker s’entretiendra avec Charles Pepin, philosophe et France Ortelli, autrice et realisatrice.

Le livre de Judith Duportail L’amour sous algorithme est publie par les Editions Goutte d’Or. C’est disponible a toutes les editions Le Livre de Poche.

La diffusion du documentaire inedit Infrarouge : L’amour sous algorithme va etre precedee a 21.10 des deux premiers episodes en nouvelle collection L’amour (presque) parfait (lire le CP en cliquant ici).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *